Maison connectée : la société d’assurance Matmut rattrape son retard

index

Devenir un acteur clé de la maison domotisée devient stratégique pour les assureurs habitation. Après Axa, Groupama et Macif, Matmut propose trois formules intégrant désormais une caméra connectée.

Équiper les détenteurs d’une assurance habitation d’objets connectés reliés à leur ordinateur ou smartphone a le vent en poupe au sein des sociétés d’assurance. Et pour cause : télésurveiller et doter son habitat de systèmes connectés n’est pas sans conséquence positive sur les sinistres (vols, bris de glace, dégâts des eaux, incidents électriques…) ! De plus, il s’agit de garder le lien direct avec ses clients à l’heure où la concurrence fait rage avec la survenue de Google (Nest), Apple (Homekit), SFR (Home by SFR), Orange (Homelive) ou encore Castorama (Liveez) et leurs packs d’objets connectés pour les particuliers qui pourraient encapsuler à terme l’assurance… Ainsi, les assureurs se positionnent. Et après Axa Maison connectée ou encore Macif avec sa récente offre Protect, Matmut enrichit sa prestation en 2016.

Trois formules de maison connectée sont aujourd’hui proposées : Tout inclus | A la carte | Essentielle

Ces trois packs de matériels et de services sont personnalisables en fonction des besoins, au moyen d’un catalogue d’options permettant à chaque assuré de se constituer sa propre maison connectée pilotable à distance.

En sus de la détection d’intrusion qui se traduit par la suppression de la franchise depuis 16 ans et des solutions offertes en 2015 contre les risques domestiques, la mutuelle rouennaise offre désormais dans ce trio de contrats la prise d’image associée à un détecteur d’intrusion et surtout la caméra connectée au domicile, motorisée et pilotable au moyen d’une application dédiée. Elle est disponible gratuitement pour les nouveaux abonnés des deux premières formules jusqu’au 30 juin 2016. Les souscripteurs de la formule Essentielle intéressés s’acquitteront de 49,50€ au lieu de 99 €.

Cette caméra complète donc l’offre de télésurveillance du domicile déjà existante et proposée aux plus de 2,2 millions de contrats habitation gérés par le groupe. Au-delà de la détection d’une intrusion, elle permet de détecter l’incendie, l’inondation (et les actualités, notamment dans le Loiret en ce début juin 2016, en rappellent plus que jamais la nécessité) et le monoxyde de carbone.

Le champ des possibles exploités par Matmut

« Aujourd’hui, l’offre Maison connectée Matmut permet aux sociétaires d’améliorer le confort dans leur logement, avec des objets connectés pilotables à distance, testés et évalués par des experts, avec une idée maîtresse : simplicité d’installation et d’utilisation », explique-t-on à la Matmut qui cite, par exemple, la prise commandée avec mesure d’énergie (allumer ses appareils électriques, gérer son chauffage…), l’interrupteur sans fil commandé (gérer son éclairage, pratique et même recommandé en cas d’absence pour simuler une présence et dissuader les cambrioleurs ou le thermomètre (contrôler la température de son logement même lorsqu’il est inoccupé ; déclencher le chauffage d’appoint avec la prise connectée si nécessaire…).

Il y aura d’ici 2020, en France, pas moins de 30 objets connectés par foyer*